Proches aidants, pour le meilleur, pour le pire

Imprimer

Temps présent du 17 janvier

En 2017, près d’un million de Suisses ont reçu l’aide de parents ou connaissances pour raisons de santé. Avec le vieillissement de la population, les besoins vont fortement s’accroître ces prochaines années. Sans les proches aidants, le système de santé publique ne pourra pas faire face à ce tsunami gris. Conséquence : il faut changer les lois pour venir en aide aux proches aidants, surtout ceux qui travaillent. Mais la résistance, en particulier des milieux économiques, s’organise.

Voir l'émission



autres actualités

Ruchonnet 1 - 1003 Lausanne - Tél +41 21 313 24 00 - contactCopyright©2011   Plan du site   réalisation imedia