actualités

Covid-19 / Modification de nos prestations

Modifications de nos prestations

Nos bureaux sont fermés à tous les visiteurs du lundi 18 janvier au vendredi 26 février 2021.

Vous pouvez toujours nous contacter :

- par téléphone au numéro 021 313 24 00 du lundi au jeudi de 9h00 à 12h30

- par courriel en utilisant l'adresse info@benevolat-vaud.ch

Prenez soin de vous !

L'équipe de Bénévolat-Vaud

Démocratie en milieu associatif ?

Quelques pistes de réflexion et d'action

A l’heure où l’interdiction de se rassembler limite l’exercice de certains de nos droits civiques, vous êtes nombreux à nous demander, au moment de créer votre association, s’il est nécessaire de recruter beaucoup de membres. Bien qu’il soit légalement possible de créer une association à deux, il se pose la question des valeurs fondamentales d’une association et de l’importance d’avoir un réel fonctionnement démocratique pour que les intérêts individuels se transforment en intérêts collectifs. 

 

Au-delà de cet idéal, quelle est la réalité vécue par les associations dans leur fonctionnement ? Dans quelle mesure les individus sont-ils encore prêts aujourd’hui à s’engager durablement pour une cause associative en devenant membre tout en assistant aux assemblées générales ? La notion de responsabilité collective, de prises de décisions en groupe et de partage du pouvoir est-elle encore en adéquation avec le besoin d’agir des citoyens ? Ce mode de fonctionnement répond-il, comme certaines recherches le suggèrent, aux besoins des jeunes générations ? 

 

A contrario, on peut se demander comment une association dont le nombre de membres se compte sur les doigts d’une main peut évaluer les besoins en constante évolution de la population auprès de laquelle elle souhaite agir ? Une démarche participative reste-t-elle le gage de l’innovation sociale et d’une action souple et agile ? Existe-t-il des alternatives au statut de membre ?

 

Chez Bénévolat Vaud, nous sommes persuadés que c’est auprès des nombreux acteurs du domaine associatif et des collectifs informels impliqués dans la société civile que ces questions peuvent trouver une réponse aussi riche, variée et nuancée que sont les projets à but social, culturel, écologique ou sportif que nous nous engageons à soutenir au quotidien.

 

Quelles actions pour plus de démocratie ?

La Grève de Climat porte activement les valeurs démocratiques et participatives. Elle incite notamment à l’organisation d’assemblées populaires au niveau local, d’un quartier ou d’un village. Ces assemblées peuvent avoir différents buts, comme par exemple faire émerger des projets citoyens de résilience locale (de transition écologique et sociale) ou débattre d’un sujet d’actualité locale pouvant également amener à des actions militantes. Sur le site de la Grève pour l’Avenir vous trouverez plus d’infos à ce sujet, ainsi qu’un guide détaillé pour vous aider à organiser une telle assemblée. 

Dans la même lignée, Bénévolat-Vaud propose dans son nouveau catalogue de formations 2021 une introduction à la gouvernance partagée. Vous y expérimenterez des postures d'écoute et de partage, ainsi que des outils permettant la participation de tous et la distribution du pouvoir.

Lancement du Manifeste pour le bénévolat

27 organisations sont signataires, et vous?


Bénévolat-Vaud, au travers de Bénévolat Romandie, soutient le Manifeste en faveur de la promotion nationale de l'engagement bénévole lancé le 17 novembre 2020 lors de la Conférence nationale du Réseau Suisse Bénévolat.

En effet, bien que largement reconnu par les autorités comme étant un rouage indispensable de notre société, le bénévolat est soutenu et de manière très inégalitaire au sein des différents cantons suisses. Le Manifeste précise ce qui est entendu par bénévolat, relève les grands défis sociaux qui y sont intimement liés et développe quatre demandes spécifiques: 

- un service compétent à l'échelle nationale

- une reconnaissance plublique

- la levée des obstacles administratifs et juridiques

- un "congé bénévolat" national pour les plus de 30 ans et "une année de service civique volontaire" pour les moins de 30 ans 


Pour:

- Découvrir le Manifeste en détail et l'allocution d'Isabelle Moret, suivez ce lien

- Télécharger directement le document, cliquez sur le logo: pdf

- Devenir signataire ou vous investir dans la "task force" qui conduit cette action politique, envoyez un message ici.

 

 

A la recherche de bénévoles?

14'000 pers./mois dans le canton visitent benevol-jobs!

Plus de 14'000 personnes! C'est le nombres de Vaudois qui consultent chaque mois les annonces sur la plateforme www.benevol-jobs.ch cet automne.

Vous êtes une organisation à but non-lucratif et vous recherchez des bénévoles? Inscrivez-vous et postez vos annonces! Le service de base est GRATUIT pour les Vaudois (même si le système émet une facture).

De plus, pendant cette 2ème vague du Covid et grâce à la DGCS de l'Etat de Vaud, une plateforme spéciale a été mise en place pour venir en aide aux organisations dans le besoin. N'hésitez pas à vous y inscrire! Nous vous transmettrons une liste de bénévoles ad hoc dans les 24h (les jours ouvrables)!

Des questions? Appelez le 021 313 24 00 du lu au je de 9h à 12h30, nous vous renseignerons avec plaisir y compris sur rendez-vous.

 

Appel à projets - Collectifs en transition 2020-2021

.

 
bandeau appel à projet
 
L'appel à projet est lancé, une quarantaine de projets participent!
 
Afin de fêter ses 11 ans de soutien à la vie associative, Bénévolat-Vaud lance un appel à projets en faveur d'une transition écologique, sociale et créative.
 
Nous souhaitons soutenir l’élan actuel de la société civile pour trouver des solutions créatives et originales entre prise de conscience, écologie, solidarité sociale et activités productives.
 
Collectifs en transition s’adresse aux organisations à but non lucratif et aux collectifs informels. Bénévolat-Vaud offre :
  • Formations et accompagnement aux participants sélectionnés
  • Une vidéo de promotion des six projets finalistes
  • Un prix d’un montant total de CHF 10'000.- pour les trois lauréats 

Nous remercions les personnes interviewées des organisations Grands-parents pour le climat, Jardin aux 1000 Mains et Extinction Rebellion.

Assemblée générale virtuelle

Quels sont vos droits?

L'AG de ma société ne peut avoir lieu physiquement: puis-je organiser une assemblée virtuelle?

La crise du coronavirus met de nombreuses entreprises et salariés en grande difficulté. Des mesures de soutien ont été décidées et connaître ses droits est plus important que jamais. Heidi.news a créé un nouvel espace de questions-réponses juridiques, en partenariat avec l'étude d'avocats SIGMA LEGAL(Genève et Lausanne).Vous pouvez poser vos questions à l'adresse redaction@heidi.news.

L'assemblée générale de ma société ou association ne peut pas avoir lieu physiquement : puis-je organiser une assemblée virtuelle?

La réponse deMe Vincent Pfammatter, avocat, étude Sigma Legal. Le 19 mars dernier, le Conseil fédéral modifiait l'Ordonnance 2 Covid-19, interdisant avec effet immédiat toutes les manifestations publiques ou privées, et ce au moins jusqu'au 19 avril 2020. Impossible donc, pour une société, une coopérative ou une association de tenir en personne son assemblée générale durant cette période. Quant à la période qui suit le 19 avril 2020, l'incertitude règne encore, car nul ne sait si ces mesures seront prolongées, et, le cas échéant, pour combien de temps.

Le Conseil fédéral a toutefois prévu une solution alternative intéressante : l'article 6a de l'Ordonnance 2 Covid-19 octroi en effet au conseil d'administration (ou au comité, dans le cas d'associations) la possibilité d'organiser des assemblées générales virtuelles.

En substance, l'exception introduite permet d'offrir aux actionnaires / membres la possibilité d'exercer leurs droits sociaux (prendre part, poser des questions, voter), par écrit, par un moyen électronique, par exemple la vidéoconférence, ou par l'intermédiaire d'un représentant tiers.

Quelques points sont à garder à l'esprit, pour qui veut tenter l'aventure de l'assemblée générale virtuelle :

- L'assemblée générale doit avoir lieu à une date et en un lieu définis, mais il n'est pas nécessaire qu'elle ait lieu physiquement (en personne).

- Les règles applicables à la forme de l'invitation restent applicables (par exemple, envoi d'un ordre du jour à l'avance). Toutefois, l'Ordonnance 2 Covid-19 permet aux actionnaires / membres d'être informés des mesures prises pour la participation à distance jusqu'à quatre jours avant la réunion.

- Les règles applicables aux processus de vote doivent être respectées (quorum, majorités statutaires, calcul des abstentions, etc.).

- Les décisions prises au cours de ces assemblées générales virtuelles devront être dûment consignées dans un procès-verbal.

- D'un point de vue pratique, il est selon nous souhaitable de prendre des précautions afin d'éviter des problèmes de preuve et de remise en question de la validité du processus choisi. Si l'assemblée générale se tient de manière électronique, une plateforme doit permettre aux actionnaires / membres de s'identifier formellement, de suivre les débats, de poser des questions, puis de voter de manière claire. Si l'option de l'assemblée générale par écrit est retenue, les actionnaires / membres doivent pouvoir poser des questions et s'informer sur les points à l'ordre du jour avant qu'ils ne soient soumis au vote, puis ils doivent pouvoir retourner leur vote par un moyen déterminé à l'avance (courrier, scan, etc.). Le conseil d'administration /comité doit prendre les mesures nécessaires pour s'assurer de l'identité des votants, par exemple en leur soit demandé de signer et de dater leur bulletin de vote, voire de l'accompagner d'une copie d'une pièce d'identité.

Quand organiser l'assemblée générale virtuelle ?

Une assemblée générale virtuelle peut avoir lieu après la période de validité de l'Ordonnance 2 Covid-19 (soit après le 19 avril 2020), à condition que la décision de la tenir ait été prise pendant la période de validité de l'ordonnance. Ce n'est donc pas le moment de l'assemblée générale qui est relevant, mais celui de la prise de décision.

Le Conseil fédéral autorise donc la tenue d'assemblées générales virtuelles, ce qui constitue une possibilité encore inédite en Suisse. Bien que les moyens technologiques existent depuis longtemps, le droit suisse tardait à autoriser formellement la validité d'assemblées virtuelles (la révision du droit de la SA est en cours). Le principe de l'immédiateté dans l'exercice des droits sociaux, à exercer dans une assemblée physiquement réunie, demeurait la règle.

Parfois donc, l'urgence provoquée par une crise permet de tester de nouvelles solutions, et de faire évoluer les pratiques.

Pour plus d'information, notamment sur les particularités liées à chaque type d'entité (SA, Sàrl, Société coopérative, association), voir la publication de l'Office fédéral de la justice «FAQ Coronavirus et assemblées générale»

 

Consultations pour les associations

Permanences par thématique 

 

Durant la crise sanitaire actuelle, vous pouvez rejoindre chaque mercredi à 10h une consultation collective par Zoom sur un des thèmes proposés en suivant le lien indiqué (merci d'installer Zoom au préalable). Cette permanence ne s'adresse qu'aux personnes dont l'association est déjà active. Afin de garantir un cadre sécurisant pour les participants, il n'est plus possible de rejoindre une consultation après 10h05 ou si le maximum de 3 participants est atteint.

1er mercredis du mois (1.04, 06.05...) : Gouvernance (statuts, organisation du comité etc.)
2e mercredis du mois (8.04, 13.05...) : Impôts (fiscalité, exonération etc.)
3e mercredis du mois (15.04, 20.05...) : Salariat (rôles empleur-employé, charges sociales, statut d'indépendant...)
4e mercredis du mois (22.04, 27.05...) : Registre du commerce (obligation de s'y inscrire, coût...)

Pour suggérer d'autres thèmes ou demander une consultation individuelle, contactez-nous!

Pour plus d'informations, c'est ici.

 

Kit de démarrage entrepreneurial ESS

Créer une entreprise sociale et solidaire

Vous avez une idée de projet à impact social et environnemental mais ne savez pas par où commencer...? Vous avez déjà créé votre organisation et vous vous demandez quelles sont les prochaines étapes ? N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à ce kit : ici

Association - formations

Vidéo - bénévoles - valeurs - dynamique

Il reste encore quelques places pour : 

 

Visionnez le catalogue complet ici

C'est le bien-être qui influence le poids !

A voir en ligne

L'organisation Perceptio Cibus prône une approche holistique de l'obésité et offre des solutions concrètes et directement utiles aux patients. Voici l'interview de Katja Schläppi réalisée par la RTS lors du 12:45 du 29 janvier 2020.

Ruchonnet 1 - 1003 Lausanne - Tél +41 21 313 24 00 - contactCopyright©2011   Plan du site   réalisation imedia